Recherche avancée sur les thèses de l'INSA de Lyon


Cornogolub, Alexandru. Nouvelles structures à polymères électroactifs [en ligne]. Thèse. Villeurbanne : Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, 2016. Disponible sur : http://theses.insa-lyon.fr/publication/2016LYSEI030/these.pdf


Domaine(s) : D18 - Electromagnétisme, Electricité, Electronique
Indice Dewey : 537.244 607 2
Langue : Français
Mots-clés : Electrotechnique, Matériel électroactif, Polymère diélectrique, Matériau piézoélectrique, Contrôle de forme, Récupération d'énergie, Electrotechnics, Electroactive material, Piezoelectric materials, Shape control, Energy harvesting



Directeur(s) de thèse : Cottinet, Pierre-Jean ; Petit, Lionel
Etablissement de soutenance : INSA de Lyon
Etablissement de co-tutelle : Université de Lyon - 2015-...., École Doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique - Lyon
Laboratoire : Université de Lyon - 2015-...., École Doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique - Lyon, Institut national des sciences appliquées de Lyon - Lyon, LGEF - Laboratoire de Génie Electrique et Ferroélectricité, Ecole(s) Doctorale(s) : École Doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique (Lyon), Partenaire(s) de recherche : Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (établissement opérateur d'inscription), LGEF - Laboratoire de Génie Electrique et Ferroélectricité (Laboratoire), Laboratoire de Génie Electrique et Ferroélectricité (Laboratoire), Autre(s) contribution(s) : Jean-Claude Carmona (Président du jury) ; Pierre-Jean Cottinet, Lionel Petit, Jean-Claude Carmona, Benoit Guiffard, Jean-François Rouchon, Kanty Rabenorosoa (Membre(s) du jury) ; Benoit Guiffard, Jean-François Rouchon (Rapporteur(s))
Numéro national de thèse : 2016LYSEI030
Date de soutenance : 2016

Accès au format Numérique libre, PDF
Droits réservés, utilisation gratuite, conditions générales



Résumé français : Ces travaux de thèse se veulent exploratoires et visent à proposer d'une part une nouvelle approche hybride piézoélectrique-polymère pour le développement de récupérateur d'énergie et d'autre part à développer des méthodes d'actionnement destinée au contrôle de forme structurelle. L'utilisation de polymères diélectriques dans les dispositifs de récupération d énergie permet de concilier une densité énergétique élevée avec une faible rigidité et une simplicité de mise en œuvre. L'approche hybride proposée dans le cadre de ces travaux permet de s'affranchir de la source de polarisation externe en la substituant par un dispositif piézoélectrique apte à générer, sous l'action d'une contrainte mécanique, le champ électrique nécessaire au fonctionnement du dispositif. L'optimisation du transfert d'énergie entre deux systèmes supposé quelconque a d'abord été généralisée. Les travaux ont ensuite été orientés vers l'investigation de la faisabilité de l'approche hybride piezo-polymère. Les performances des dispositifs hybrides ont été évaluées expérimentalement et comparées à celles obtenues avec des récupérateurs piézoélectriques simples et avec des récupérateurs polymères à polarisation externe. Il est montré que l'utilisation d'un dispositif hybride permet de concilier les qualités des deux approches simples, à savoir la faculté d initier le processus de conversion d'énergie grâce au champ électrique généré par l'élément piézoélectrique et d'exploiter la haute densité d'énergie des polymères. La deuxième partie de ces travaux porte sur l'utilisation de matériaux électroactifs comme dispositifs d'actionnement destinés au contrôle de forme de structures minces. L'application finale visée ici est le développement de matériau de type peau active. Différents types de polymères ont d'abord été testés et leur performances ont été comparées avec des modèles théoriques spécifiquement développés. Des structures originales ont été proposées pour solutionner certains problèmes liés à l'actionnement par polymères diélectriques. Des prototypes simples ont permis de valider le principe du contrôle de forme des structures à l'aide de polymères diélectriques.


English abstract : Dielectric polymers have seen their importance grow in the field of electroactive materials because of their undeniable advantages, particularly for potential applications such as energy harvesting, actuation or sensors. The work done in this thesis is exploratory and aims primarily to provide on one hand a new piezoelectric-polymer hybrid approach for the development of energy harvesting systems and secondly to develop operating methods shape control of structures using electroactive polymers. The use of dielectric polymers in energy harvesting devices reconciles a high energy density with low rigidity and simplicity of integration. The main problem which is characteristic of such devices is that they necessarily require the use of an external bias high voltage supply (> 1kV) to achieve significant energy densities. The hybrid approach proposed in the context of this work eliminates this source of external energy by using a piezoelectric device capable of generating, under the action of a mechanical stress, the electric field required to operate the device. The problem of optimization of energy transfer between any two systems was also studied. The work was then directed towards the investigation of the feasibility of the piezo-polymer hybrid approach. Various configurations have been proposed and evaluated in order to deduce their optimal parameters. The performance of hybrid devices was experimentally evaluated and compared with that obtained with simple piezoelectric or electrostatic (using polymers) systems. The second part of this work focuses on the use of electroactive materials as actuators for shape control of thin structures. The final application aimed here is the development of an active skin type material allowing reconfiguration of orbiting satellite antennas. Different types of polymers were first tested and their performance has been compared with the theoretical models developed specifically in this context. Original structures have been proposed to solve some problems related to the actuation using dielectric polymers. Simple prototypes have validated the principle of the structural shape control. If their use brings undeniable advantages over conventional operating techniques, the fact remains that certain specific characteristics of electroactive polymers limit their performance. For example, the square law characteristic of the electroactive polymer control requires the use of particular geometries in order to obtain a symmetrical two-way displacement. This fact complicates the control of such actuators but allows in the end to add new features. Thus the use of a sectored network of polymer actuator is required to obtain a symmetrical movement on a single type of structure blocked blocked-beam, but allows to consider different deformation profiles. Other similar problems have been addressed using different original structures.