Recherche avancée sur les thèses de l'INSA de Lyon


Ben Slimene, Erij. Modélisation de l'impact des hétérogénéités lithologiques sur les écoulements préférentiels et le transfert de masse dans la zone vadose d'un dépôt fluvioglaciaire - Application à un bassin d'infiltration d'eaux pluviales [en ligne]. Thèse. Villeurbanne : Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, 2016. Disponible sur : http://theses.insa-lyon.fr/publication/2016LYSEI035/these.pdf


Domaine(s) : D08 - Environnement
Indice Dewey : 628.072
Langue : Français
Mots-clés : Environnement, Modélisation numérique, Zone vadose, Hétérogénéité du sol, Ecoulement préférentiel, Transfert de polluant, Bassin d' infiltration, Eaux pluviales, Pollution des sols, Polluants, Réactivité biogéochimique, Environment, Numerical modeling, Vadose zone, Heterogeneous soil, Preferential flow, Mass transfer, Infiltration basin, Rain water, Soil pollution, Pollutant, Chemical resistance



Directeur(s) de thèse : Gourdon, Rémy ; Winiarski, Thierry
Etablissement de soutenance : INSA de Lyon
Etablissement de co-tutelle : Université de Lyon - 2015-...., École Doctorale de Chimie - Lyon
Laboratoire : Université de Lyon - 2015-...., École Doctorale de Chimie - Lyon, LGCIE - Laboratoire de Génie Civil et d' Ingénierie Environnementale - Villeurbanne, Rhône, Institut national des sciences appliquées de Lyon - Lyon, Ecole(s) Doctorale(s) : École Doctorale de Chimie (Lyon), Partenaire(s) de recherche : LGCIE - Laboratoire de Génie Civil et d' Ingénierie Environnementale (Villeurbanne, Rhône) (Laboratoire), Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (établissement opérateur d'inscription), Laboratoire de Génie Civil et d'Ingénierie Environnementale / LGCIE (Laboratoire), Autre(s) contribution(s) : Patrick Germain (Président du jury) ; Rémy Gourdon, Thierry Winiarski, Patrick Germain, Yves Coquet, Jack Legrand, Laurent Lassabatere, Yvan Rossier, Henry Wong (Membre(s) du jury) ; Yves Coquet, Jack Legrand (Rapporteur(s))
Numéro national de thèse : 2016LYSEI035
Date de soutenance : 2016

Accès au format Numérique libre, PDF
Droits réservés, utilisation gratuite, conditions générales



Résumé français : Les bassins d'infiltration font partie intégrante des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales en milieu urbain. Néanmoins, la potentialité de transfert de polluants vers la nappe est accrue en cas d'écoulements préférentiels dans les sols sous-jacents. Une bonne compréhension du couplage entre processus d'écoulements préférentiels en zone vadose et mécanismes géochimiques est requise. Cette thèse s'inscrit dans le cadre du suivi d'un bassin d'infiltration depuis plusieurs dizaines d'années de fonctionnement. Le site d'étude est situé sur le dépôt fluvioglaciaire hétérogène couvrant une grande partie de la région lyonnaise. Des auscultations sur une fosse sous le bassin (section 13.5m*2.5m) ont mis en évidence une régionalisation particulière de la pollution dans le sol. Cette étude s'appuie sur une étude numérique visant à identifier l'origine de la régionalisation des polluants et à la relier aux écoulements préférentiels résultant des hétérogénéités lithologiques. En amont de l'étude numérique, les lithofaciès sont complètement caractérisés aux regards de leurs propriétés hydrodynamiques, hydrodispersives et géochimiques. La modélisation numérique permet de souligner l'établissement de cheminements préférentiels en lien avec le contraste de propriétés hydrodynamiques, notamment lorsque de faibles débits sont appliqués en surface. Le rôle de chaque lithofaciès et de l'architecture du dépôt (stratification et inclusions) est clairement identifié. Les répercussions de tels écoulements sur les transferts non réactifs sont ensuite investiguées en combinant l'influence des écoulements préférentiels et le fractionnement de l'eau en fractions mobile et immobile résultant de l'hétérogénéité intrinsèque au sein de chaque lithofaciès. Enfin, ces processus physiques sont couplés à la réactivité géochimique pour le cas d'un polluant modèle (le cuivre) en prenant en compte la réactivité différentielle des lithofaciès. Ces résultats permettent de générer un modèle conceptuel d'écoulements préférentiels et de transfert de masse en milieu fortement hétérogène.


English abstract : An infiltration basin is a stormwater best management practice (BMP) designed to infiltrate runoff volumes in urban areas. Nevertheless, preferential flow paths in the underlying soil may cause rapid migration of pollutants, thus contributing to groundwater contamination. Understanding the coupling between preferential flow processes in the vadose zone and geochemical mechanisms is then required. This thesis is a part of the follow-up of an infiltration basin for several decades of exploitation. The study site was settled over a highly heterogeneous glaciofluvial deposit covering much of the Lyon region. The investigation of an excavated section of the basin (13.5m long and 2.5m deep) pointed out a specific regionalization of pollution in the soil. This research is based on a numerical study to identify the origin of such a pollutant pattern and link this with preferential flow resulting from lithological heterogeneities. Different lithofacies were fully characterized regarding their hydraulic, hydrodispersive and geochemical properties. The numerical study proves that the high contrast in hydraulic properties triggers the establishment of preferential flow (capillary barriers and funneled flow). Preferential flow develops mainly for low initial water contents and low fluxes imposed at surface. The role of each lithofacies and architecture of deposit (stratification and inclusions) is clearly identified. The impact of such flows on non-reactive transfers is then investigated by combining the influence of preferential flow and pore water fractionation info into mobile and immobile fractions, resulting from the intrinsic heterogeneity within each lithofacies. Finally, these physical processes are coupled to the geochemical reactivity for a pollutant model (copper), taking into account the differential reactivity of lithofacies. These results generate a conceptual model of preferential flow and mass transfer in strongly heterogeneous media.