Recherche avancée sur les thèses de l'INSA de Lyon


Belkahla, Soliman. Elaboration et caractérisation de nouveaux alliages à mémoire de forme basse température type Cu-Al-Be. Thèse. Villeurbanne : Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, 1990. Disponible à la Bibliothèque Marie Curie.


Domaine(s) : D17 - Matériaux
Indice Dewey : 620.180 72
Langue : Français
Mots-clés : ALLIAGE AL-BE-CU, AL BE CU, ALLIAGE MEMOIRE FORME, CUIVRE ALUMINIUM BERYLLIUM, EFFET MEMOIRE, MEMOIRE FORME, BASSE TEMPERATURE, VIEILLISSEMENT, TRANSFORMATION MARTENSITIQUE, EUTECTOIDE, TEMPERATURE, PHASE BETA, STABILITE, ELABORATION METAL, CARACTERISATION, EDUCATION, MATERIAUX



Directeur(s) de thèse : Guénin, Gérard
Etablissement de soutenance : INSA de Lyon
Laboratoire : Institut national des sciences appliquées de Lyon - Lyon, GEMPPM - Groupe d Etudes de Métallurgie Physique et de Physique des Matériaux - Lyon, INSA, Partenaire(s) de recherche : GEMPPM - GEMPPM - Groupe d'Etude de Métallurgie Physique et physique de la matière
Numéro national de thèse : 1990ISAL0093
Date de soutenance : 1990

Accès au format papier, disponiblités des exemplaires
Droits réservés, utilisation gratuite



Résumé français : L'ensemble de cette étude sur un nouveau type d'alliage à mémoire de forme, type Cu-Al-Be, a permis de dégager les caractéristiques suivantes : l'adjonction de faibles pourcentages de beryllium à l'alliage de composition avoisinant l'eutecoïde proche de Cu3Al provoque une chute très importante des températures caractéristiques de la transformation martensitique décrite par la formule : Ms(°C) = 1245 - 71 % Al - 893 % Be Parallèlement la composition correspondant au maximum de stabilité de la phase bêta n'évolue pratiquement pas. Le palier eutectoïde est abaissé en température mais la température de mise en solution bêta reste la même. De même la nature de la transformation martensitique (D03<-->18 R) ne change pas. Toutes ces propriétés cet alliage présente un intérêt industriel considérable : quelle que soit la température Ms choisie, la stabilité de la phase bêta au vieillissement sera sensiblement la même puisque l'on se trouve à la composition « eutectoïde ». Cet alliage pourra prendre le « relais » du Cu-Al-Ni vers les basses températures de transformation (de - 200°C à 60°C) tout en ayant une remarquable résistance à haute température. Les expériences de l'éducation et l'effet mémoire double sens ont montré une bonne aptitude de cet alliage, comparable à celles obtenues sur Cu-Zn-Al et Cu-Al-Ni. Ce travail concrétise les espoirs quel 'on pouvait mettre dans l'alliage Cu-Al-Be et constitue le point de départ pour une étude plus exhaustive de ses propriétés d'usage, nécessaire pour les applications particulières.


English abstract : This study on a new kind of shape memory alloy, Cu-Al-Be type, has given the following characteristics : the addition of small concentrations of beryllium to the eutectoïdal alloy close to Cu3Al leads to very large decrease of the martensitic transformation temperature. This described by the relationship : Ms(°C) = 1245-71% Al – 893% Be The eutectoïdal temperature is lowered, but the eutectoïdal alloy close to Cu3Al leads to very large decrease of the martensitic transformation temperature. This described by the relationship : Ms()C) = 1245-71% Al – 893% Be. At the same time the composition corresponding to the stability of the beta phase does not change significantly. The eutectoïdal temperature is lowered, but the temperature of beta solution treatment remains the same. Moreover there is no change in the nature of the martensitic transformation (DO3←→ 18 R). All these properties are very interesting from the industrial point of view whatever is the Ms temperature chosen, the beta phase stability will be approximately the same since the alloy is always close to the “eutectoïdal” composition. This alloy will be the complement of Cu-Al-Ni alloy towards low transformation temperatures (from - 200°C to 60°C) with approximately the same stability at high temperature. The training experiments and the two way memory effect have shown a good aptitude of this alloy comparable to the ones obtained on Cu-Zn-Al and Cu-Al-Ni. This work concretes the hopes that we could have put on the Cu-Al-Be. alloy and constitute the starting point for a more exhaustive study of its using properties, necessary for particulars application