Recherche avancée sur les thèses de l'INSA de Lyon


Riond, Joëlle. Benzodiazepines peripheriques. Thèse. Villeurbanne : Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, 1990. Disponible à la Bibliothèque Marie Curie.


Domaine(s) : D06 - Biosciences
Indice Dewey : 615.072
Langue : Français
Mots-clés : PHARMACOLOGIE, SEDATIF, ANXIOLYTIQUE, ANTICONVULSIVANT, BENZODIAZEPINE, RECEPTEUR BENZODIAZEPINIQUE, SITE FIXATION, SYSTEME NERVEUX CENTRAL, PERIPHERIE, LIGAND, IMMONOMODULATEUR, ANTICORPS, LYMPHOCYTE T, ADNC, CHROMOSOME 22, SCIENCES BIOLOGIQUES



Directeur(s) de thèse : Stoeber, François
Etablissement de soutenance : INSA de Lyon
Etablissement de co-tutelle : Sanofi - 2004-....
Laboratoire : Institut national des sciences appliquées de Lyon - Lyon, Sanofi - 2004-...., Partenaire(s) de recherche : Unité Biochimie des Protéines - SANOFI ELF BIO RECHERCHES, 31328 LABEGE
Numéro national de thèse : 1990ISAL0094
Date de soutenance : 1990

Accès au format papier, disponiblités des exemplaires
Droits réservés, utilisation gratuite



Résumé français : Les benzodiazépines sont sédatives, anxiolytiques et anti-convulsantes. Leurs s'exercent par l'intermédiaire de récepteurs dans le système nerveux central. Cependant, certaines benzodiazépines se fixent aussi sur un récepteur pharmacologiquement distinct (BPBS), dans les organes périphériques. Celui-ci semble être impliqué dans l'immuno-modulation : nous avons observé un effet des benzodiazépines périphériques sur la prolifération lymphocytaire in vitro. Afin de caractériser le récepteur de ces ligands, nous l'avons purifié à partir de la l ignée cellulaire CHO (hamster), puis clivé, pour en déterminer partiellement la séquence. Un antisérum, obtenu par immunisation avec des peptides synthétiques ana) logues, a été utilisé pour étudier l'homologie entre le BPBS de CHO et celui de la lignée monocytaire humaine U937. A partir des séquences peptidiques du BPBS de CHO quatre sondes d'oligo-nucléotides ont été synthétisés pour isoler l'ADNc d'une banque U937. La région codante séquencée correspond à une protéine de 169 acides présentant plusieurs domaines trans-membranaires potentiels. Enfin, en utilisant l'ADNc isolé comme sonde, nous avons localisé le gène BPBS dans la bande 22q 13.3 du génome humain.


English abstract : [Benzodiazepines are sedative, anxiolytic and anticonvulsant. They exert their effects through receptors in the central nervous system. However, some benzodiazepines also bind to a pharmacologically different receptor (BPBS) in peripheral organs. This one could be involved in immuno-modulation: we observed an effect of peripheral benzodiazepines on lymphocyte proliferation in vitro. To further characterize the receptor of these ligands, we purified it from the CHO cell line (hamster) and we cleaved it to determine a partial sequence. An antiserum directed against synthetic analogous peptides was used to study the homology cell line U937. Using the CHO BPBS peptide sequence, four oligonucleotide probes were synthesised to isolate the BPBS cDNA from a U937 library. The sequenced coding region corresponds to a 169 amino-acid protein with several potential trans-membrane domains. Finally, using the cDNA of the human BPBS as a probe, the BPBS gene was localized in the 22q 13.3 band of the human genome.]