Recherche avancée sur les thèses de l'INSA de Lyon

  • 2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :  
Schiopu Nicoleta. Caractérisation des émissions dans l'eau des produits de construction pendant leur vie en oeuvre. 2007 / Thèses / accès numérique libre
Résumé
Résumé
Les différentes actions réglementaires ou volontaires incitent de plus en plus les fabricants de produits de construction à une politique d évaluation environnementale. Une approche horizontale d évaluation (applicable à une ou plusieurs familles de produits utilisés dans un même type d usage) est souhaitable. Cette étude se propose de contribuer au développement d une telle approche pour évaluer les émissions dans l eau des produits pendant leur vie en oeuvre. Les dalles en béton, les dalles en bois et les gouttières en zinc ont été désélectionnées pour l étude. Les essais ont été conduits à deux échelles d expérimentation : laboratoire et pilote (exposition à l eau météorique pendant un an, avec suivi météorologique). Un modèle d émission (chimie - transport) a été développé pour le cas des dalles en béton. Le logiciel PHREEQC a été adapté et utilisé. Les résultats montrent que pour évaluer les émissions dans l eau des produits, dans une optique d approche horizontale , les étapes suivantes sont nécessaires : - la caractérisation physico-chimique du produit, qui est plus au moins complexe en fonction du produit et des connaissances déjà disponibles ; - la caractérisation du comportement à la lixiviation en conditions statiques et dynamiques. L essai à renouvellement en continu (CMLT) apparaît mieux adapté pour l étude de la dynamique de relargage ; - la modélisation du comportement des produits dans un certain scénario d exposition, qui doit tenir compte des spécificités du produit et des conditions d exposition. Les résultats obtenus en laboratoire ne sont pas directement extrapolables aux conditions naturelles d exposition mais sont essentielles pour la modélisation.
The various regulatory or voluntary actions push more and more the construction products manufacturers to an environmental assessment policy. A " horizontal " approach (i.e., applicable to one or several families of products used in a certain scenario) is considered the best route for the assessment. The aim of this research is to contribute to the development of this kind of approach, in order to assess the substances emission from construction products into water, during their service life. Three products were tested: concrete slabs, wood duckboards and zinc gutters. The experiments were carried out at two scales: laboratory and pilot (outdoor exposure to meteoric water during one year, with meteorological monitoring). A release model (chemical and transport modelling) was developed for the case of the concrete slabs. PHREEQC software was adapted and used. The main results show that in order to assess the substances emission from construction products into water, in a " horizontal " approach framework, the following steps are required: - physicochemical characterisation of the product, which could be more or less complex, depending on the product and on the knowledge already available ; - characterisation of leaching behaviour, under static and dynamic conditions. The Continuous Monolithic Leaching Test (CMLT) seems more suitable for release dynamic assessment ; - modelling of the products behaviour in a specific exposure scenario, which must take into account the product and the exposure conditions specificities. The laboratory data cannot be directly transferred to service conditions but they are essential for the modeling.
Mot(s) clés libre(s) : ENVIRONNEMENT, EAU, POLLUTION EAU, BETON, EVALUATION ENVIRONNEMENTALE, LIXIVIATION, MATERIAU CONSTRUCTION, BOIS
 |  Notice  |  Texte intégral  |  Droits d'utilisation

Schiopu Nicoleta. Caractérisation des émissions dans l'eau des produits de construction pendant leur vie en oeuvre. 2007 / Thèses / accès à la bibliothèque (document papier)
Résumé
Résumé
Les différentes actions réglementaires ou volontaires françaises et européennes incitent de plus en plus les fabricants de produits de construction à une politique d’évaluation environnementale. Une approche « horizontale » d’évaluation (c'est-à-dire, applicable à une ou plusieurs familles de produits utilisés dans un même type d’usage) est considérée comme souhaitable et par ailleurs requise par le mandat CEN M/366. Cette étude se propose de contribuer au développement d’une telle approche pour évaluer les émissions dans l’eau des produits de construction au cours de leur vie en œuvre. Trois produits ont été sélectionnés pour l’étude : les dalles en béton, les dalles en bois et les gouttières en zinc. Les essais ont été conduits à deux échelles d’expérimentation : échelle laboratoire (conditions contrôlées) et échelle pilote (conditions naturelles / non-contrôlées, avec suivi météorologique). A l’échelle pilote les produits sont exposés à l’eau météorique, pendant une année. Un modèle d’émission de substances (modèle couplé chimie - transport) a été développé pour le cas des dalles en béton. Le logiciel PHREEQC a été adapté et utilisé. Les principaux résultats obtenus montrent que pour évaluer les émissions dans l’eau des produits de construction, dans une optique d’approche « horizontale », les niveaux d’étude suivants sont nécessaires et doivent tenir compte des spécificités du produit et des conditions d’exposition : - la caractérisation physico-chimique du produit, qui peut être plus au moins complexe en fonction du produit et des connaissances déjà disponibles ; - la caractérisation du comportement à la lixiviation en conditions statiques (à l’équilibre) et dynamiques, qui doit tenir compte notamment du type d’usage et de l’évolution du produit pendant sa vie en œuvre. L’essai à renouvellement en continu (CMLT) apparaît mieux adapté pour l’étude de la dynamique de relargage ; - la modélisation du comportement des produits dans un certain scénario d’exposition. Les informations retirées lors de l’étude à l’échelle du laboratoire ne peuvent pas être extrapolées directement aux conditions naturelles d’exposition mais sont essentielles pour la modélisation du comportement environnemental.
The various French and European regulatory or voluntary actions push more and more the construction products manufacturers to an environmental assessment policy. A « horizontal » approach (i.e., applicable to one or several families of products used in a certain scenario) is considered the best route for the assessment. Moreover, it is required by the Mandate M/366 addressed to CEN. The aim of this research is to contribute to the development of this kind of approach, in order to assess the substances emission from construction products into water, during their service life. Three products were tested: concrete slabs, wood duckboards and zinc gutters. The experiments were carried out at two scales: laboratory scale (controlled conditions) and pilot scale (outdoor / not-controlled conditions, with meteorological monitoring). At pilot scale the products were exposed to meteoric water, during one year. A release model (chemical and transport modelling) was developed for the case of the concrete slabs. PHREEQC software was adapted and used. The main results show that in order to assess the substances emission from construction products into water, in a « horizontal » approach framework, the following steps are required and must take into account the product and the exposure conditions specificities: - physicochemical characterisation of the product, which could be more or less complex, depending on the product and on the knowledge already available ; - characterisation of leaching behaviour, under static (equilibrium) and dynamic conditions, which must take into account especially the use and the evolution of the product during its service life. The Continuous Monolithic Leaching Test (CMLT) seems more suitable for release dynamic assessment ; - modelling of the products behaviour in a specific exposure scenario. The laboratory data cannot be directly transferred to service conditions but they are essential for the modelling of environmental behaviour.
Mot(s) clés libre(s) : ENVIRONNEMENT, POLLUTION, EAU, LIXIVIATION, ZINC, BETON, DECHETS INDUSTRIELS, DECHETS CONSTRUCTION, EAUX USEES, POLLUTION EAU, EVALUATION ENVIRONNEMENTALE, PRODUITS CONSTRUCTION, BOIS
 |  Notice